Le moringa

Une parcelle de moringa

Visite en famille

Le Moringa oleifera, arbre de vie


En Inde son utilisation est ancestrale dans le domaine alimentaire, médical, agricole
Source de protéines, acides aminés, minéraux, il est réputé pour stabiliser le cholestérol et le diabète. Et pour booster les défenses immunitaires.

Arbre originaire de l’Inde, il est répandu dans le Tamil Nadu et il n’est pas rare d’en voir dans les jardins

il est bien adapté dans notre district où dominent les sols en latérite. (Sol rouge-brun, très riche en oxyde de fer et alumine qui se transforme en une plaque impropre à la culture sous l’effet de l’alternance pluie-soleil). 

A croissance rapide et résistant à la sécheresse, c’est une culture facile qui ne nécessite pas d’intrants et nous attendons prochainement la certification bio pour notre coopérative.

De toute façon, il est cultivé à petite échelle par des exploitants de taille modeste qui ne vont pas mettre un centime dans un produit chimique quelconque.

Au moment d’accompagner les agriculteurs existants et de reclasser les familles côtières affectées par le tsunami, nous nous sommes tournés vers cette solution, susceptible à la fois d’être utile au quotidien (nourriture, fourrage) et de générer des revenus par la commercialisation en complément alimentaire de l’huile et des feuilles.

Nous les avons regroupés dans une coopérative (Farmer Producer Company) appelée VAIGAH, depuis Juin 2020. Et SMIDS, notre ONG est merveilleusement accompagnée par NABARD, la Banque Agricole de Développement Rural

Bienfaits nutritionnels


A poids égal les feuilles de Moringa sont :

  • 2 fois plus riches en protéines que le lait
  • 3 fois plus riche en fer que le gombo
  • 4 fois plus riche en Vit A que la carotte
  • 4 fois plus riche en calcium que le lait
  • 3 fois plus riche en potassium que la banane
  • 7 fois plus riche en Vit C que l’orange.

Pouvoir nutritionnel du moringa

Les familles utilisent principalement les gousses et parfois les feuilles dans les carrys. Les feuilles servent de fourrage réputé pour améliorer la production de lait. C’est ainsi que naturellement et peut être sans le savoir, les gens se protègent des carences nutritionnelles. Toutes les parties du Moringa se consomment (fruits, graines, feuilles, fleurs, racines), mais de façons différentes selon les pays et les régions. Currys, sautés, plat de légumes, soupes, sauces, beignets, assaisonnements, condiments, omelettes, salades, huiles, boissons…

Stabilisation des sols


Il permet la mise en culture de zones arides ; le feuillage est utilisable comme fourrage et engrais vert.
Le bétail s’abrite et mange les feuilles basses.

Les gousses de moringa
Graines et huile

Lavage avant séchage

Emballage

Les vertus médicinales


Selon les traditions indiennes Unani et Ayurvédique, les feuilles du moringa pourraient guérir plus de 300 maladies. 

En phytothérapie, la poudre de feuilles de moringa est indiquée pour stimuler le système immunitaire, réduire la fatigue, abaisser la pression artérielle, améliorer la digestion et le transit, renforcer les capacités cognitives… Les formules des compléments alimentaires proposent soit de la poudre de feuilles de moringa seule, soit en association avec d’autres ingrédients. Les applications médicinales du moringa sont nombreuses et variées.

Les feuilles de Moringa sont riches en vitamines A, C, E et B. Une forte teneur en calcium et en potassium est à noter ainsi qu’en magnésium, manganèse, sélénium, fer. Elles contiennent également des bons acides gras et les 8 acides aminés dits essentiels (isoleucine, leucine, lysine, méthionine, phénylalanine, thréonine, tryptophane, valine). Elles sont, par contre, pauvres en phosphore et lipides. Attention cependant à leur teneur en oxalate, oxydant naturel contenu notamment dans les épinards.

Les feuilles de moringa vont aider les personnes carencées ou fatiguées à retrouver une énergie importante qui pourrait rivaliser avec celle fournie par les sucres lents.

Les feuilles de moringa ont aussi des propriétés antitumorales, anti-inflammatoires et antibactériennes mais elles auraient également des propriétés neuroprotectrices visant à améliorer le fonctionnement du cerveau, au niveau de la mémoire et des fonctions cognitives en cas de maladie d’Alzheimer.

La richesse en acides gras du Moringa se trouve dans les graines : acide oléique (oméga 9), acide palmitoléique (oméga 7). Ces acides gras agissent de façon préventive contre les maladies cardiovasculaires, en faisant grimper le bon cholestérol et baisser le mauvais, en évitant le syndrome métabolique conduisant à l’obésité. Ils ont aussi une action de diminution du glucose sanguin, particulièrement intéressant pour les personnes à tendance diabétique.

En médecine ayurvédique, le Moringa est bien connu depuis des siècles pour les vertus antiseptiques de sa sève en usage externe, de son écorce bouillie contre les calculs rénaux mais aussi de sa racine, riche en polyphénols, contre le paludisme, l’asthme ou les douleurs articulaires. (Source Wikipédia)

Les vertus de l’huile


Ses atouts en cosmétique:

  • Elle pénètre très rapidement dans la peau

  • Elle ne laisse pas de sensation grasse

  • Elle est très hydratante

  • Elle ne rancit pas

L’huile extraite des graines de Moringa a de remarquables vertus hydratantes et réparatrices, utiles pour accélérer la cicatrisation de la peau et pour ralentir le vieillissement et l’apparition de rides. Par ses propriétés antibactériennes et antifongiques elle est très efficace contre les maladies de peau

L’industrie cosmétique s’intéresse de près à ses propriétés permettant d’éviter la sécheresse des muqueuses.

(Source Wikipédia)

Décortiquage des graines

Pressoir à graines

L’huile de moringa est particulièrement riche en acide oléique: 70%. Cet acide oléique (le même que l’huile d’olive, un acide gras mono-insaturé de la famille des oméga 9), en fait une excellente huile alimentaire. Elle peut être consommée crue ou cuite. Son goût est léger et fin très typique. Intéressante dans les salades. Mais son prix la rend plus adaptée à l’utilisation cosmétique

Granulés de moringa

 

L’utilisation fourragère


La coopérative VAIGAH ayant un potentiel de 700 hectares grâce au regroupement de plus de 1000 petits exploitants, a un projet de création d’une unité de production de granulés à base de moringa qui intéresse déjà deux coopératives laitières du Kerala voisin.

Cette production sera un élément phare de notre éco-centre (lien)

Produits Moringa